Quelle orientation pour moi? Bien se connaitre pour choisir sa voie.

#université , #classes préparatoires , #apprendre à se connaitre , ##bien se connaitre

L'orientation est une question à laquelle tout le monde est confronté à un moment ou à un autre de sa vie. Souvent source d'angoisse et de questionnement pour les étudiants et pour leurs parents, le choix de l'orientation est un moment crucial qui doit prendre en compte plusieurs éléments: les résultats scolaires bien sûr mais pas seulement. On a souvent trop tendance à notre époque à laisser de côté tout ce qui concerne les centres d'intérêt et les motivations en pensant que ce sont des questions secondaires. Or, il n'en est rien. Comment peut-on réussir et s'épanouir dans un domaine qui n'a aucun sens pour nous, qui ne nous attire pas et que l'on ne considère que comme une source de revenu? Cela semble impossible.


Il est donc important de prendre un moment pour savoir qui l'on est réellement et ce vers quoi on aspire afin de choisir son orientation de la façon la plus judicieuse possible. Les choix sont en effet multiples et il est parfois difficile de s'y retrouver.

Si vous êtes incapable de travailler de façon autonome sans un superviseur qui vérifie le moindre de vos travaux, l'université n'est peut-être pas la bonne solution pour vous dans la mesure où beaucoup de formations n'organisent des examens que deux fois par an. Le reste du temps, l'étudiant s'organise comme il l'entend. Il peut même décider de ne pas aller en cours. Personne ne le contrôlera. Ce cadre, qui peut être très apprécié et convoité par certains, peut aussi être source d'échec pour d'autres qui ne sont pas capables de s'adapter au rythme. Il faut être suffisamment mûr et responsable pour ne pas laisser le travail s'accumuler mais au contraire réviser ses cours très régulièrement.

De même, vous n'êtes peut-être pas prêt à subir la pression d'une classe préparatoire où le travail est intense et la motivation absolue. On peut vite être dépassé par la situation et ne plus voir d'intérêt dans le cursus que l'on suit.


Ne vous dites pas pour autant que vous n'êtes pas à la hauteur parce que ce type de système ne vous convient pas. Cela n'a rien à voir avec votre niveau académique mais avec votre personnalité qui aspire à autre chose. Ne culpabilisez donc pas et ne vous dévalorisez pas. Prenez juste le temps d'apprendre à mieux vous connaître afin de faire des choix judicieux qui vous correspondent réellement. Gardez en tête le fait que cela n'aboutit jamais à rien de bien de faire quelque chose par défaut. Choisissez donc une voie qui vous permettra de vous épanouir!


Oui, mais comment faire?


Il est assez rare pour un jeune de prendre un moment pour réfléchir à ses aspirations, à ses motivations ou encore à ses souhaits. Pourtant, la démarche est indispensable pour pouvoir avancer dans le processus. Voici donc quelques questions à vous poser afin de vous aider à y voir plus clair et à réfléchir plus sereinement.


1/ Qu'est-ce qui vous intéresse?

Cette question est souvent difficile pour les jeunes car finalement, eux-mêmes ne le savent pas vraiment. Ils vont à l'école pendant des années, ils suivent des cours dans différentes matières et même s'ils ont parfois conscience de ce qui leur plait ou leur déplait, ils rencontrent des difficultés à dire ce qu'ils aimeraient étudier dans le supérieur.

Que faire pour répondre à cette question?

Une première étape qui peut vous aider peut être de partir de ce que vous étudiez en classe. Y-a-t-il des sujets qui suscitent votre intérêt ou au contraire qui vous ennuient profondément?


  • Sur une feuille A4, prenez le temps de lister les domaines qui vous plaisent en essayant d'en déterminer les raisons. La même chose peut être faite en ce qui concerne les sujets qui ne vous intéressent pas. C'est une première étape vous permettant de faire un premier tri.


De façon plus générale, vous pouvez également réfléchir à ce que vous aimez faire en dehors de l'école comme activités extra-scolaires… Le but est de vous aider à déterminer vers quoi vous tendez quand on ne vous impose rien et que vous êtes libre de choisir ce que vous voulez. Faites-vous parti d'un club (activité en collectif) ou préférez vous au contraire les activité en individuel?


A la fin de cette première étape, prenez un moment pour réfléchir afin de déterminer si cette page est bien le reflet de qui vous êtes et si vous n'avez pas oublié quelque chose d'important. Puis passez à la deuxième étape.


2/ Quel type d'études suis-je prêt(e) à suivre?


  • Sur une deuxième feuille, posez vous la question de savoir si vous souhaitez faire des études courtes, longues, en alternance... En fonction de votre réponse, cela peut vous aider à vous orienter dans certains domaines et à en écarter d'autres. En effet, si vous optez pour des études courtes, les cursus en droit ou en médecine par exemple disparaissent automatiquement.

La question est de déterminer ce que vous souhaitez réellement: travailler rapidement ou au contraire prendre le temps de la réflexion en adoptant une formation généraliste pour ne vous spécialiser que dans un deuxième temps.


De cette question en découle une troisième portant sur l'environnement dans lequel vous souhaitez travailler.


3/ L'environnement de travail.

Sur une 3ème feuille, vous pouvez faire une liste des environnements dans lesquels vous souhaiteriez travailler. Vous voyez-vous plutôt en entreprise, dans une association ou bien travailler en indépendant? Peut-être ne le savez vous pas encore car vous n'avez pas beaucoup d'expériences professionnelles. Votre vision des choses est assez limitée. Rien de plus normal. Si tel est le cas, cela va être le moment de vous lancer dans des enquêtes terrains afin de mieux comprendre le fonctionnement du monde du travail. Renseignez vous, n'hésitez pas à parler autour de vous de vos recherches afin de bénéficier des expériences des autres. Prenez également le temps de lire des fiches métier pour essayer de comprendre en quoi tel ou tel métier consiste et savoir si cela pourrait vous correspondre. Le site de l'Onisep peut vous être très utile dans vos investigations.


En conclusion, le but de ces différentes questions est de vous permettre de faire vos premiers choix en vous aidant à déterminer ce qu'il vous ait possible de faire au vue de vos premières aspirations. Il est indispensable de prendre du temps pour y répondre de la façon la plus honnête possible. Ces feuilles ne concernent que vous et vous pouvez, si vous le souhaitez, être le seul à les consulter. Rien ne sert donc de se cacher derrière des souhaits qui ne seraient pas les vôtres mais qui se rapprocheraient dangereusement des aspirations de vos proches par exemple. Même si l'on a souvent tendance à se laisser influencer par notre entourage qui essaie de nous aider le mieux possible, gardez en tête que la décision finale vous appartient et que c'est vous qui, en définitive, devrait suivre le cursus puis faire ce métier pendant de nombreuses années. Gardez donc votre esprit de décision et de liberté pour ne pas avoir de regret par la suite. Ne vous arrêtez pas non plus à une question en vous disant «je ne sais pas». Vous n'avez bien évidemment pas les réponses à toutes les questions mais vous avez le devoir de les chercher.